Pourquoi est-il important d’encourager les énergies renouvelables ?

La question des énergies renouvelables revient quasi-quotidiennement dans tous les débats. En effet, elle suscite énormément d’intérêts notamment autour des tables rondes des grandes puissances mondiales. La question à poser est : pourquoi devrions-nous encourager le développement et l’utilisation des énergies renouvelables ? De nombreuses réponses, parfois évidentes, peuvent être suggérées.

Soutenir les énergies renouvelables, une affaire de tous !

Sujet très important à l’heure de la crise écologique, il est du devoir de tout un chacun de contribuer à la préservation de la planète terre. En principe, partout dans le monde, les écologistes déploient tous leurs efforts pour faire des énergies renouvelables un point culminent dans la vie quotidienne. À ce titre, les panneaux solaires, le bio-méthane (du gaz qui se renouvelle) et les éoliennes font désormais partie intégrante de la production d’énergie de la planète.

Les énergies renouvelables, un secteur peu exploité

De plus en plus de recherches se font dans le domaine des énergies renouvelables. Cela laisse à croire que la terre se porte de mieux en mieux. Cependant, une récente étude publiée par le Ministère de la Transition écologique et solidaire, ne présage rien de bon. Elle révèle que les énergies renouvelables ne représentent que 16,3 % de la consommation brute d’énergie en France. A priori, il reste encore un long chemin à faire si l’on veut un développement concret et rentable des énergies renouvelables. Il est également à noter que ce chiffre est en perpétuelle croissance depuis des années. En effet, il a augmenté de près de 67 % depuis les années 1990. Afin de mener à bien ce projet, manifestement peu exploité, il faudrait le soutenir, l’encourager de manière efficace.

Les énergies non-renouvelables : le dilemme !

Il est évident que si l’on parle d’énergies renouvelables, c’est parce qu’il existe une catégorie d’énergies non-renouvelables. En effet, suivant les études menées par l’Agence Internationale de l’Énergie, pas moins de 14.5 % des demandes en énergie primaire partout dans le monde est assurée par les énergies dites renouvelables. Ce qui amène à se poser de nombreuses questions. Pour les écologistes pessimistes, cela représente un taux très faible en termes d’exploitation de ces énergies vertes. À cet effet, ils soutiennent qu’environ 85 % des besoins sont couverts par des énergies qui ne sont pas renouvelables, comme le pétrole, le gaz, le nucléaire ou encore le charbon. Malheureusement, ce chiffre demeure alarmant, car le monde dépend d’énergies non-durables, polluantes et surtout, épuisables. Et si un jour toutes ces énergies venaient à disparaître ? Que les puits de gaz et de pétrole venaient à tarir, quel serait le devenir de l’humanité ?